La page facebook de Keskonmangemaman?

Des recettes pour des petits plats simples, facilement réalisables , pour voyager dans son assiette et pour le plaisir de dire : c'est moi qui l'ai fait!!!

Retrouvons nous sur facebook : une fan page pour vous , des bons plans , de l'entraide , une cuisine ouverte pour que vous puissiez poser toutes vos questions , une grande famille de gourmand(e)s à votre écoute pour des petits plats toujours plus savoureux

Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog : recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

Translate

Cecotec - Ollas GM

jeudi 13 mars 2014

Blanquette de veau à l'ancienne

Un grand classique , c'est surement une recette que tout le monde connait , ou presque, et je ne prétend pas détenir "la" recette ultime de blanquette de veau , mais celle de ma maman , testée et approuvée depuis de nombreuses années, alors je vous la donne , de maman en maman qu'elle voyage loin et qu'on se régale partout avec cette viande tendre dans sa sauce douce , avec ses ptites carottes et ses champignons (de Paris mais si vous avez des cèpes ou des girolles allez y c'est encore meilleur).

Moi je l'ai servie avec des pâtes fraiches , mais le riz ou les pommes de terre à l'anglaise sont ses amis , et si vous voulez rester light elle se suffit à elle même .

Contrairement à ce qu'on pense la sauce de la blanquette n'est pas si calorique que ça , et le veau une viande assez maigre suivant les morceaux , bon pour la blanquette j'avoue préférer les morceaux moins nobles certes mais plus savoureux , et donc forcement un peu plus gras.

J'ai pris du tendron de veau , la blanquette dans le collier est excellente aussi , personnellement je la préfère avec os je trouve la viande plus parfumée , mais sans os c'est bien aussi à vous de voir.


Pour 6 personnes vous aurez besoin de : 

- 1.2 kg de tendrons de veau coupés en morceaux d'environ 5 cm par 5 cm (faites le faire par le boucher c'est son métier)
- 1 kilo de carottes épluchées et coupées en sifflet
- 1 kilo de petits champignons de Paris 
- 2 cuillères à soupe de fond de veau
- 1 bouquet garni
- 1 jaune d’œuf
- 1 jus de citron
- 50 grammes de fécule de maïs pour lier la sauce.

Dans une sauteuse ou dans votre cocotte minute mettre un grand volume d'eau salée .

Porter à ébullition , ajouter le fond le bouquet garni et le veau , blanquette c'est parce que la viande reste blanche , donc on ne la fait pas revenir . Deux écoles s'affrontent , départ à froid et départ à chaud , si vous déposez le veau dans l'eau froide la sauce sera plus parfumée mais la viande risque d'être plus sèche , dans de l'eau bouillante à petit frémissement la sauce aura moins gout de veau , mais la viande conservera ses sucs à l’intérieur et sera plus moelleuse et parfumée , à vous de voir , moi je favorise la viande , donc départ à chaud , et c'est parti pour au moins 2 h30 de cuisson à petit bouillon , la blanquette ça mijote sur un coin de poêle à bois , c'est long mais plus c'est long plus c'est bon  Je n'ai pas de poêle à bois hein c'est une image pasque s'il faut aller couper le chêne au fond du pré on est pas prêt de la manger la blanquette :p

Pendant ce temps épluchez vos carottes et coupez les en sifflet (et en sifflant si ça vous chante ^^ )

Le sifflet c'est ça : 


Un tronçon plus ou moins long taillé en biseau.
Détaillez vos champignons et hop dans un sautoir avec une noix de beurre, tout le monde saute à feu vif (tu me diras si on me met sur feu vif moi aussi je saute ^^ )

Au bout de 2 h30 de cuisson de la viande vérifiez la cuisson , elle commence à se détacher des os. Ajoutez les carottes et les champignons et on mijote tranquille dans la cocotte.




Faites chauffer de l'eau salée et faites cuire les pâtes fraiches plongez les pâtes quand vous ferez la liaison de la sauce.

Environ 45 minutes plus tard , dans un bol mélangez le jaune d'eau , les 50 grammes de fécule et le jus de citron , ajoutez le mélange dans la sauce, et laissez reprendre l’ébullition.
Rectifiez l'assaisonnement.



Et savourez une viande tendre et parfumée, aussi bonne que quand mamie vous régalait petits.

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Ceci est votre espace , merci de l'utiliser avec les règles de courtoisie élémentaires :) , au plaisir de vous lire (même les critiques si elles sont constructives font avancer )

©2017 Keskonmangemaman? Tous droits réservés .Les textes et images de ce site appartiennent à l'auteur .Aucune copie sans autorisation préalable.


Vous en voulez encore plus ? Cliquez sur les liens sous la vidéo ...